• psychologue du sport

    Apr 26, 2013

    Sport Psychology Tip of the Week

    J'ai observé une scène dans un restaurant l'autre jour que je dois absolument partager avec vous:
     
    Certains convives, vêtus de leur mieux, sont assis autour d'une table dans un restaurant chic. Quelque chose de complètement inattendu se produit alors qu’ils sont occupés par leur grande conversation et leur délicieux repas. Un cafard, dans toute sa méchanceté, se trouve sur le bras de l'une des femmes à la table. Elle devient hystérique - saute de haut en bas agitant ses bras dans un mouvement de panique. Son comportement est contagieux et les autres à la table emboitentdonc le pas.
     
    Finalement, la femme parvient à enlever le cafard de sur son bras, mais par le fait même il atterrit sur un autre invité à la table. Ce dernier se comporte de la même façon que la dame précédemment – il panique et la table-scène se transforme en chaos.
     
    Le serveur s’empresse de venir aider. Au milieu du chaos, le cafard se retrouve sur le serveur. Le garçon reste calme, observant le cafard comme il se déplace sur son bras. Avec douceur et patience, le garçon saisit le cafard et le libère à l'extérieur.
     
    En observant le tout, je ne pouvais m'empêcher de comparer la façon dont le serveur a agi de manière différente à tous les convives. Je me suis demandé: au départ, qu’est-ce qui a causé la perturbation? Si c’est le cafard qui l’a provoquée, pourquoi le garçon a-t-il été en mesure de répondre de manière calme et contrôlée?
     
    Vous voyez, ce n'est pas le cafard qui a causé le chaos, c'était plutôt l’incapacité des convives à gérer le cafard qui a causé le chaos.
     
    Est-ce que ce sont les erreurs qui causent la distraction, ou est-ce l’incapacité à gérer une erreur?
     
    Est-ce que les mauvais appels de l’arbitre vous fâchent, ou est-ce votre capacité à accepter les décisions et à passer à autre chose rapidement qui font la différence?
     
    Est-ce que c’est l'incertitude qui vous rend nerveux, ou est-ce plus votre capacité à mettre de côté des résultats et de se concentrer sur le processus de la compétition?
     
    Ça y est. Vous êtes rendus aux dernières semaines avant les grandes compétitions de la saison. S'élever dans les moments importants signifie que vous allez faire face aux situations qui viennent et y répondre, et non pas seulement y réagir. Préparez-vous du mieux que vous pouvez, mais sachez que certains évènements inattendus se présenteront inévitablement.
     
    Comment pouvez-vous savoir si vous êtes capables de gérer quoi que ce soit qui sera mis sur votre chemin?
     
    Carl Nienhuis – psychologue du sport en chef des CEVC.