LTAD Stages - Sitting

Préambule Pre-amble

"Les athlètes ayant un handicap (AWADs) sont des athlètes d'abord et avant tout, et pour cette raison, pratiquement tout se qui se trouve dans le Développement à Long Terme de l'Athlète (DLTA) est applicable."
-No Accidental Champions - 2006

Cette déclaration est certainement vraie pour le volleyball assis. Cependant, il existe des différences et des considérations supplémentaires, lorsque l'on travaille avec des athlètes de volleyball avec un handicap. Il est important de toujours garder cela en tête.

NATURE DU HANDICAP
Les athlètes ayant un handicap  qui jouent au volleyball peuvent avoir une grande variété de conditions. Alors que l'amputation / raccourcissement d'un membre est la plus courante, le handicap pourrait être, entre autres: déficit musculaire ou une faiblesse; réduction significative de l'amplitude des mouvements, paralysie cérébrale. Les handicaps des athlètes doivent toujours être soigneusement examinés lors de la conception des plans de formation et des séances d'entraînement, et peuvent avoir un effet sur la place de l'individu dans le modèle du DLTA.

CONGÉNITALE OU ACQUISE
Les handicaps physiques tombent généralement sous deux catégories: congénitales (de naissance) ou acquises. Les personnes ayant des incapacités congénitales ont dû adapter divers éléments de leur vie quotidienne depuis la naissance, alors qu'une personne avec un handicap acquise - en fonction de l'âge auquel la blessure ou la maladie est survenue - fera l'objet d'une période de changement et de transition importante dans leur vie.

Lss athlètes ayant un handicap, soit avec une anomalie congénitale ou une invalidité acquise, peuvent jouer un rôle important dans le développement de toute structure AWAD. Les listes de joueurs actuelles des équipes nationales masculines et féminines de volleyball assis sont composées d'athlètes ayant une déficience congénitale ou acquise. Certains ont joué au volleyball pendant toute leur vie, alors que d'autres n'ont commencé à jouer qu'après leur blessure ou leur maladie.

EXPÉRIENCE DU SPORT ET DE L'ÂGE AU DÉBUT DU HANDICAP
L'apparition d'un handicap physique peut survenir à tout âge pour un individu. Cela peut avoir un effet significatif sur la façon dont chaque individu s'adapte à n'importe quel modèle du DLTA et fait de l'âge chronologique un mauvais outil à utiliser pour évaluer la place d'un individu dans le cadre du DLTA.

En outre, il faut considérer l'expérience du sport en général et l'expérience de volleyball spécifique dans l'évaluation d'où une personne ayant un handicap acquis s'inscrit dans le cadre du DLTA. À quel point est-ce que leurs compétences sont développées? Comment les joueurs sont-ils en mesure de traduire ce qu'ils savent déjà sur le terrain de volleyball assis?

Enfin, il faut mentionner que, bien que le volleyball assis a été conçu pour les athlètes ayant un handicap, c'est un sport idéal à intégrer pour les athlètes de volleyball. En fait, pour que le volleyball assis puisse vivre une croissance et offrir d'autres possibilités aux athlètes ayant un handicap, cette intégration est l'un des facteurs essentiels à la réussite.